no-made 2020

 

Oeuvre de Michèle Kleijnen pour la Villa Roc Fleuri à Cap d’Ail

 

  • Thème «In Vivo In Vitro»

 

  • Titre «Fil d'Ariane»

 

  • Longueur : 30 mètres de cordage, Diamètre : 25mn
  • Technique : Technique mixte, cordage naturel de chanvre, fil de coton multicolore

 

 

 

Esprit du projet : 

 

« J’avais déjà travaillé le cordage de chanvre pour ses nombreuses qualités expressives mais cette fois-ci, pendant la période de confinement de la crise sanitaire du printemps 2020, je me suis mise à le travailler sur sa longueur, recherchant la fluidité de la matière, m’inscrivant de cette façon dans le temps présent en lien direct avec le temps qui passe… le quotidien œuvre In Vitro, l’introspection se charge de suivre le fil d'Ariane, ce filin ténu que le plongeur tire derrière lui pour retrouver son point de départ en milieu trouble ou confiné afin de regagner le chemin de la sortie … » 

 

Proposition : « Je propose ici d’installer mon œuvre enroulée sur un arbre, l’idée étant d’exprimer le déconfinement à la manière des lianes, plantes grimpantes qui commencent leur vie sur le sol comme de petits arbustes auto-suffisants comptant sur d’autres plantes pour atteindre l’environnement riche et lumineux de la couche supérieure de la canopée. In Vivo, elles ne retirent rien de l’arbre, hormis son soutien »

 

 

 

no-made 2019

 

Oeuvre de Michèle Kleijnen pour la Villa Roc Fleuri à Cap d’Ail

 

  • Thème :      « Bâtir »

 

  • Titre :  « Spirale d’or »

 

  • Dimensions 2,8m x 1,2m x 2m
  • Technique : Technique mixte, bois, acier, grillage, cordage, coton multicolore   

 

 

 

 

 

 

Esprit du projet :

 

« Construire c’est créer des évènements » - Walter Groupius. Le Bauhaus allemand annonçait l’art de construire et cherchait à marier la production industrielle et un beau design.

  • Pour le projet « BÂTIR », plusieurs pistes de réflexion m’ont traversé l’esprit ; je souhaitais avant tout mettre à contribution la diversité des matériaux, manière de mettre en lien, l’art, l’artisanat et l’architecture. 
  • L’art de l’architecture par les trois vertus exprimées par Vitruve (env.80 av. J.C.)

« Solidité, Utilité, Beauté » n’était déjà pas uniquement que question de mesures et de matériaux. Le propos était déjà de suivre la nature et de s’inspirer des proportions de l’être humain. Ce concept inspira Léonard de Vinci avec son « homme de Vitruve » (dessin env.1487) - Par la suite, Le Corbusier imagina un système de proportions intégrant le nombre d’or, l’homme de Vitruve, le système métrique et le pied de l’Empire Britannique, donnant ainsi naissance à « son Modulor » mesurant 6 pieds de hauteur (1,83 m environ), avec l’idée que des villes entières pouvaient être dessinées à partir de ce système qui ne vit jamais le jour, heureusement pour les plus petits ou les plus grands…… 

  • C’est de manière artisanale, par les mesures, les matériaux et les gestes utilisés, que mon projet s’est bâti afin que les proportions de celui-ci soient en lien avec le nombre d’or. Proportions que l’on dit avoir une valeur esthétique intrinsèque en harmonie avec l’univers. 
  • La structure en bois de mon œuvre évoquera un bâti de type vernaculaire dont la taille elle-même est calculée avec le nombre d’or afin d’y accueillir une spirale d’or (dite également la spirale de Fibonacci). 
  • Les proportions « dorées » sont omniprésentes en art, en poésie, dans la musique, la nature, la science comme en architecture. Exposée dans un jardin, mon œuvre évoque tout cela. 

Source : Edward Denison « Principes de styles en architecture » au courrier du livre

 

no-made 2019

Thème :

« ACCLIMATATION Géophyte »

 

Oeuvre de Michèle KLEIJNEN pour le Jardin Villa THURET à Antibes - Alpes Maritimes

Titre: « A L’ INFINI »

Dimension de l’œuvre : Longueur : 3 mètres x Largeur : 2 mètres

Technique : Technique mixte, acier, chanvre et coton.

Esprit du projet :

« Si les artistes no-made sont « géophytes », alors, l’énergie qui les réveille de façon cyclique dès que les jours rallongent, les sort en effet de leur assoupissement.

Certains géophytes dont les rhizomes, naviguent en sous-terrain, se chargeant d’énergie, pour ensuite proliférer. Aux beaux jours, les plantes, comme certains artistes, font leur apparition là où la nature et les esprits accueillants les y invitent.

 

Par le symbole de l’infini, j’ai imaginé un lien avec la théorie des ensembles. Un clin d’œil aux cinq éléments que représentent les enclos formant un cardinal de cinq micro mondes.

 

Philosophiquement, l’infini peut être vu de façon linéaire ou cyclique.

Ici, les cycles sont eux-mêmes en lien avec le végétal et le monde illimité du vivant.

 

Comme pour les plantes, les cycles viennent pareillement réveiller en nous le temps de la mémoire. Par leurs répétitions, ils nous permettent parfois, tout doucement, d’accueillir les fruits de nouvelles énergies. Dynamique, qui nous pousse à nous acclimater, à nous ouvrir quand nécessaire aux formes variées de résilience.

 

Il est question ici d’acclimatation, en lien entre la nature et notre nature, en considérant que chaque pensée ou chaque acte a, sur tous les plans, d’infinies répercussions.

Sans occulter les interactions, entre l’écologie durable et celle du relationnel, liens qui finissent par être réellement visibles »

 

Installation - présentation :

 

« Dans les cinq territoires, j’ai l’impression que ma pièce parle du jardin du temps et de la mémoire. Peut être également du jardin de résilience….

Le choix du cordage en chanvre, plante à l’origine vivace et géophyte, est ici valorisé par une évolution de fils de couleurs, une séquence ADN contenant l’information nécessaire au règne du vivant pour survivre et se reproduire. Peut symboliser également le temps qui passe, le voyage, la traversée, et, qui dit départ, dit souvent retour, avec ce que cela évoque comme rêve d’un monde meilleur »

 

no-made 2018

Thème :

« Et si on revenait à nos racines »

Œuvre de Michèle Kleijnen pour L'Arboretum de Roure - Alpes Maritimes

Titre et dimension de l’œuvre : « Le temps cyclique »

-       Largeur : 60 cm / Hauteur : 1 mètre 50

-       Technique : Technique mixte, cordage de chanvre, fil coton multicolore    

Esprit du projet :

« Trente ans déjà ! Et pourquoi pas trente ans encore …. Ou bien à l’infini comme le temps qui passe, nous dépasse, se transmet comme l’arbre que l’on plante et que les générations suivantes contempleront en levant la tête …

Pour ce thème, j’ai imaginé un travail à résonnance maritime avec un cordage lové, ou échelonné de fils de couleur symbolisant le temps qui se déroule dans un sens puis ensuite, à mi-chemin, se déploie dans l’autre sens, métaphore des nœuds marins, de la traversée, du retournement du sablier ou bien encore de retour d’un long voyage dont on revient nourri d’expériences et au mieux, de sagesses à partager »

 

 

no-made 2018 / Villa Roc Fleuri à Cap d’Ail

Thème « La Pensée sauvage »

EXPOSITION D’ART CONTEMPORAIN DU 7 AU 28 SEPTEMBRE 2018

Les Artistes : Caterina Aicardi, Maria Amos, Louis Dollé, Camille Franch-Guerra et Evan Bourgeau, Florence Guillemot-Vilain, Michèle Kleijnen, Laurine Landry, Mauricio Masoli, Églé Vismanté, Anne-Laure Wuillai & la Cie Antipodes - Danse en espace public

Jardin du Roc Fleuri
Cap d’Ail - Sentier du bord de mer
23 Avenue du Dr Onimus
Tous les jours de 13h à 19h - entrée 2€.

Une exposition du groupe no-made l’association imaginée par Florent Testa et Stéphanie Lobry

Œuvre de Michèle Kleijnen pour la Villa Roc Fleuri à Cap d’Ail

Titre et dimension de l’œuvre : « En contact avec l’idée »

-       Longueur : 2,40m  / Largeur : 2,00m / Hauteur : 1,40m

-       Technique : Technique mixte, bois, grillage, fil coton multicolore

 

Esprit du projet : « Le propre de la Pensée Sauvage est d’être intemporelle. Elle veut saisir le monde à la fois comme totalité synchronique et diachronique » Claude Levi Strauss.

«  C’est en m’intéressant à cette citation de Claude Lévi-Strauss que mon imaginaire s’est orienté vers le plan du jardin de la villa le Roc Fleuri de Cap d’Ail comme un îlot d’architecture traversant le temps de manière intemporelle.

Ce jardin est là, suspendu à la durée donnant l’impression d’une synchronie parfaite en harmonie avec ses propres évolutions (diachronie).

 

« La structure de mon œuvre évoquera également le métier à tisser rudimentaire en contact avec le geste répétitif accompagnant le fil, métaphore du temps présent et du temps qui passe, laisse trace, fait mémoire et se transmet »

 

Présentation : « Ma pièce s’installe sur un espace où l’on apercevra le végétal par le biais de la transparence du support (le grillage), afin d’établir la rencontre, le dialogue avec le naturel et le tracé, entre nature et architecture »

 

 

EXPOSITION du Groupe no-made  www.no-made.net à la villa THURET Jardin botanique – ANTIBES : https://www6.sophia.inra.fr/jardin_thuret

du 3 juin au 16 septembre 2018 ouvert du lundi au vendredi de 8h00 – 18h00

Ouverture exceptionnelle les dimanches  3 juin et 16 septembre 2018

Vernissage le Mercredi 6 Juin à 17h00

 

 

 

Œuvre KLEIJNEN - Titre : « Mémoire du flamboyant »

Esprit du projet : « Mon œuvre est tournée autour du flamboyant, un arbre à floraison rouge spectaculaire. Originaire de Madagascar, on le rencontre maintenant dans toute la zone intertropicale comme arbre ornemental.

L’artiste-peintre naturaliste, Anna Maria Sibylla MERIAN (1647-1717) rapporte que pour une des variétés de flamboyants, le « Caesalpinia pulcherrima », « les esclaves indiennes et africaines utilisaient les graines pour ne pas mener leurs grossesses à termes, afin que leurs enfants ne naissent pas esclaves, comme elles (1705) ».

C’est en hommage à ces femmes que j’ai développé le thème de l’acclimatation ; en effet, tout organisme vivant, s’adapte, ou pas, aux changements et ses nouvelles conditions de vie. En mémoire de ces femmes, je suis intervenue en réunissant des cosses de flamboyant, en y peignant mes « codes-barres » colorés à l’image de l’ADN, afin d’en faire une œuvre artistique en résonnance avec son histoire, s’acclimatant à son environnement actuel »

Source: Citation d'Anna Maria Sibylla MERIAN (1647-1717) sur: https://fr.wikipedia.org/wiki/Flamboyant

News :

2016: no-made Cap d'Ail - "PourSuitE"

2015, 2014, 2013, 2012 Participation aux expositions du collectif no-made au Roc Fleury à Cap d'Ail et à l'Arboretum de Roure avec le collectif no-made

2011 Participation dans le cadre de " L'Art Contemporain et la Côte d'Azur " 1951-2011 à l'Arboretum de Roure avec le collectif no-made sur le thème : " passe-[ports]méditerranéens "

" L'Art Contemporain et la Côte d'Azur "  1951- 2011: http://www.artcontemporainetcotedazur.com

 

Collectif no-made: www.no-made.eu

 

Thème no-made 2011: " passe-[ports]méditerranées " :

http://www.no-made.eu/themes-no-made.html#Passports

 

à l'Arboretum de Roure: http://www.arboretum-roure.org

 

 

et à la Villa " Le Roc Fleuri" à Cap d'Ail  

 

 

Présentation et Esprit de mon projet:

" Depuis la nuit des temps, des populations ont fuit leux pays d'origine par la mer de gré ou de force. De gré à la recherche d'un monde meilleur et de force soumis aux esclavages. Dans les deux cas, les forces déployées tant physiques que psychiques de ces populations d'anonymes sont extraordinaires. Hier les " boats people " en mer de Chine, aujourd'hui plus près de nous, les réfugiés d'Afrique du Nord se risquent sur des embarcations de fortune en Méditerranée. Eux hier... pourquoi pas nous ou nos enfants demain ? Par cette oeuvre j'exprime un hommage à ces anonymes disparu en mer "

EXPOSITION à la " Galerie Gildo Pastor Center MONACO " du 1er au 28 mai 2011

Exposition avec le collectif no-made sur le thème " Si le Printemps revenait " (saison II) du 9 mars au 29 avril 2011 au " Campus Université de Nice Saint Jean d'Angély "

pour + d'infos :

http:// www.no-made.eu

pour + d'infos :

http:// www.no-made.eu

Participation les 18,19 et 20 mars 2011 à la semaine de la langue française et de la Francophonie au "Lavoir Théâtre de Menton" Alpes Maritimes

Présentation, Esprit du projet :

Autant de mains autant de solidarités possibles….

 

« D’origine Belge entre autres, et Francophone également,  je suis très attachée à la langue française. Celle-ci évolue et s’enrichit, elle nous fait voyager tant dans l’histoire de nos multiples souches formant ainsi une foultitude de rhizomes créant de-la-sorte des liens forts et planétaires, forme de passerelle vers nos avenirs communs et personnels. Une langue commune pour une aventure à vivre et à soutenir ! »

 

 

 

 

 

Participation au Salon 2011 Rencontre Artistique Monaco - Japon les 4 , 5 et 6 Mars parmi les artistes de l'AIAP auprès de l'UNESCO

SALON 2010 - Exposition des artistes du Comité National Monegasque de l'aiap auprès de l'unesco du 10 au 23 décembre 2010 - Salle d'exposition 1er étage - 4, Quai Antoine 1er - Port de Monaco

EXPOSITION " Dessin et peinture à l'eau" dans le cadre de "ART en CAPITAL" au GRAND PALAIS à PARIS - Pavillon Monégasque avec l'AIAP auprès de l'unesco du 23 au 28 novembre 2010

Exposition no-made à l'Arboretum de Roure du 10 octobre 2010 au 10 octobre 2011

plus d'infos pour l'expo à l'arboretum de Roure

sur: http://www.no-made.eu

EXPOSITION à GORBIO à la Tour Lascaris, OUVERT de juin à octobre 2010

EXPOSITION " Installation - Sculpture" à Sainte-Agnès avec le groupe aiap-unesco de Monaco

EXPOSITION avec le Groupe no-made dans le jardin de la Villa Roc Fleury à Cap d'Ail, chemin du Littoral du 4 au 28 Septembre 2010

Exposition OASIS à Osaka au JAPON parmi le groupe AIAP auprès de l'UNESCO de MONACO en Avril 2010

Expositions des années précédentes....